De tout et de rien...

04 juillet 2007

Fin d'année

Ben voilà, ça y est, c'est fait.

Il y a 2 semaines l'ATSEM de ma collègue partait en congé maternité.

Hier, je disais aurevoir à mes élèves et en particulier à mes 7 CM2 qui partent au collège.

Aujourd'hui, après une journée rangement, commande et bilan financier, il a bien fallu que je dise aurevoir à ma collègue.

Elle va me manquer.

Je suis quand même contente de cette journée passée avec elle. Elle m'a invité au resto du village avec l'Homme des Cavernes et on a passé un moment très sympa. On a aussi passé 2 bonnes heures à faire le bilan financier de la coopérative scolaire et on a trouvé le moyen de se payer un bon fou rire en découvrant le bordel mis dans les facture par notre EVS adorée.

Mais bon, à 16h30, il a bien fallu qu'elle me rende sa clé et qu'elle s'en aille.

Voilà. Ma première année de maîtresse et de directrice se termine. Il me reste encore des choses à mettre en ordre dans ma classe. La commande à faire pour l'année prochaine. La préparation de mes progressions et peut-être, au milieu de tout ça, j'aurais le temps de prendre quelques vacances...

Posté par eleanorrigby à 19:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Vacances...

Aujourd'hui, ça devrait être mon premier jour de vacances.

Du coup, là, à 8h45, je suis lavée, habillée et prête à descendre en classe. Elles cont super enviables mes vacances d'instit !

Bon, remarquez, de quoi je me plains, j'ai quand même réussi à faire la grasse matinée ce matin. J'ai gagné 30 min de sommeil par rapport à mon réveil habituel, ça c'est des vacances !

Posté par eleanorrigby à 08:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 juillet 2007

Le fondant à l'orange

A l'origine, cette recette est celle du fondant au pamplemousse. Le problème, c'est que l'Homme des Cavernes n'aime pas le pamplemousse. Mais celui qui m'empêchera de faire des gâteaux n'est pas encore de ce monde. J'ai donc contourné le problème en remplaçant le jus de pamplemousse par du jus d'orange, et c'est très réussi.

Pour 4 personnes il faut :

100 g de beurre fondu
100 g de sucre + 2 cuillères à café de sucre
100 g de farine
2 oeufs
1/2 sachet de levure
200 ml de pur jus d'orange

Recette :

Préchauffer le four th 6 (180°)

Mélanger dans un saladier le sucre et les oeufs.
Ajouter la farine et la levure en touillant bien.
Ajouter 100 ml de jus d'orange puis le beurre.

Verser la préparation dans un moule a manqué beurré.

Mettre au four th 6 pendant 30 min.

Mélanger les 100 ml de jus d'orange restant et les 2 cuillères à café de sucre.

Dès la sortie du four, démouler le gâteau, puis verser dessus le jus d'orange sucré.
Laisser refroidir avant de déguster.

Personnellement, je trouve que c'est top au petit dej et donc je le fais la veille. Mais c'est aussi très bien au dessert, surtout en été car le gâteau n'est pas sec du tout et très léger.

Posté par eleanorrigby à 22:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 juillet 2007

Retour chez soi

Je viens de rentrer chez moi après une semaine complète de stage de direction. Je suis allée dormir chez mes parents toute la semaine et finalement c'était sympa. J'avais un peu peur de retomber dans les vieux schéma de crise familiale et d'affrontements mère fille, et ben non. En fait, ça c'est très bien passé et ça m'a fait TRES plaisir que ça se passe aussi bien.

N'empêche, j'étais bien contente de rentrer chez moi quand même, retrouver mon mari, mon lit et mes habitudes. Pour fêter ça, je me suis mis au lit super tôt, on a regardé 3 épidodes d' "A la maison blanche" et je me suis tapé un bol de glace au chocolat à 10h du soir alors que j'ai une méga crève. Le pied en somme.

On a beau dire, y a rien de mieux que sa maison...

Posté par eleanorrigby à 12:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 juin 2007

les meilleurs cookies du monde

Attention ! Attention !

Il n'est pas donné à tout le monde de réaliser les meilleurs cookies du monde. En voici la recette :

Les cookies de Krystelle :

ingrédients :

- 80 g de beurre ramolli
- 125 g de cassonade
- 2 sachets de sucre vanillé
- 1 oeuf
- 150 g de farine
- 100 g de pépites de chocolat
- 1 cuillère à soupe de lait

recette :

Préchauffer le four th 6 (200 °)
Mélanger tous les ingrédients. La pâte obtenue doit être assez compacte.
Avec une cuillère à café, poser de petites boules de pâte bien espacées sur une plaque à pâtisserie beurrée et farinée.
Applatir les boules de pâte avec le dos de la cuillère jusqu'à 1 cm d'épaisseur environ.

Cuire 15 min

A la sortie du four, détacher tout de suite les cookies et laisser les refroidir sur une grille.

Délicieux avec un bon thé.

Posté par eleanorrigby à 22:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


23 juin 2007

Un an déjà...

Hier, c'était le dernier jour de l'ATSEM de ma collègue à l'école. Elle est enceinte et commence son congé maternité.
Comme elle est vraiment géniale on lui a offert des petits cadeaux pour elle et le bébé et on a fait un goûté avec tous les enfants.

Elle était très émue.

Moi aussi.

Ma collègue aussi.

Et ça ne fait que commencer. Ma collègue s'en va, son ATSEM ne revient qu'aux vacacances de la Toussaint, je vais faire la prochaine rentrée seule dans l'école avec une nouvelle collègue et une ATSEM temporaire.

Evidement, je reverrai bientôt Corinne. Mais ma collègue va beaucoup me manquer. Et je pense qu'elle va beaucoup manquer à Corinne. C'est étrange. Il y a moins d'un an on était des étrangères les unes pour les autres. Et maintenant, on a les larmes aux yeux à l'idée de ne plus travailler ensemble.

C'est une drôle de relation. On n'est pas vraiment des amies. On n'est pas copines non plus. Mais on est plus que des relations de travail. Peut-être que justement, en ne travaillant plus ensemble on finira par se définir autrement...

En tout cas elles vont me manquer...

Posté par eleanorrigby à 08:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 juin 2007

Paradoxe

Allez comprendre pourquoi, moi qui suis hyper attachée à l'odeur de ceux qui m'entoure, je n'ai jamais pu trouver un parfum auquel je reste fidèle.

Evidement, il y en a eu quelques un que j'ai plus porté que d'autres :

L'eau fraîche d'eau jeune quand j'avais 15 ans

L'Air du Temps de Nina Ricci quand j'avais 18 ans ( j'adorais celui là, mais j'en ai changé après une rupture sentimentale)

L'Eau By Kenzo entre 20 et 24 ans

et depuis l'Eau de Thé Vert de Roger et Gallet ( odeur préférée de mon Homme des Cavernes)

Entre ceux là, ou même pendant, des dizaines d'autres, plus ou moins réussi.

Pour vous donner une idée, en ce moment je suis sensée portée l'Eau de Thé Vert, mais j'ai bien 4 ou 5 flacons d'autre chose entammés en même temps. Pourtant j'aime beaucoup ce parfum. Mais dès que sort un nouveau truc au titre évocateur, ou dont la bouteille me plait, ou dont j'aime bien l'odeur, j'essai.

Parfois j'en mets 3 fois et basta. D'autres fois je le porte plus, en intermintence avec le parfum du moment.

Jamais je n'ai réussi à rester fidèle à une odeur. Je pense que c'est parce que, pour le moment, je n'ai jamais réussi à trouver LE parfum qui me corresponde vraiment.

Et puis, il faut dire qu'en matière de parfum, l'Homme des Cavernes est très très exigeant. Il déteste plein d'odeurs. J'ai une bouteille pleine d'un parfum que j'adore, offert par Meilleure Amie et Meilleur Ami pour mes 24 ans, je n'ai JAMAIS pu le porter : il lui donne épouvantablement mal au coeur ! Donc je me montre TRES prudente dans ce que j'achète : en général des trucs frais, ou fleuri, ou fruité, jamais rien de fort, et j'ai banni tous les parfum orientaux et ceux qui ont un sillage.

Bref. Tout ça pour dire que en ce moment, j'ai à nouveau envie de changer de parfum. Mais je ne sais pas encore vers quoi me tourner. Je voudrais trouver quelque chose qui me corresponde, qui soit moi.... mais qui suis-je ?

Posté par eleanorrigby à 08:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 juin 2007

Spectacle

Le spectacle de l'école a eu lieu ce soir.

Et oui, ça y est c'est fini. Tout ce boulot, toute cette énergie déployée depuis des mois pour une heure de spectacle... ça me fait comme un vide.

Mais les gamins ont été géniaux ! C'était vraiment une réussite : j'étais drôlement fière d'eux !

Bon évidement, le rideau électrique nous a laché à la 3eme chanson et j'ai du fermer à la main pendant tout le spectacle (comme le rideau etait sensé être électrique, on avait prévu PLEIN de fermetures) !

Evidement le publique n'a pas été très très attentif.

Evidement, on a eu quelques cafouillages, dont mes propres annonces sans micro. L'année prochaine je les prépare à l'avance et je les apprends par coeur !

Mais c'était vraiment un beau spectacle. Je suis fière d'y avoir participé.

Maintenant ça me fait tout drôle. Je me demande sur quoi on va travailler d'ici la fin de l'année ( j'exagère un poil, on a 2 voyages scolaires de prévus dont un la semaine prochaine). Et puis ça me fait drôle de me dire que ma collègue s'en va, que je ne travaillerai plus avec elle l'année prochaine. Dans le fond ça me rend un peu triste, on s'entendait super bien, elle va me manquer. Heureusement, elle reste dans la circonscription, on continuera à se voir de temps en temps...

Quoiqu'il en soit, ce soir, je vais me coucher épuisée mais contente. J'ai bien fait mon boulot !

Posté par eleanorrigby à 23:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 juin 2007

J'hallucine !!!

Samedi je reçois par mail une convocation pour un stage de direction toute la semaine de 25 au 29 juin.

Crotte ! Le 25 juin c'est mon voyage scolaire et le 28 c'est la visite du collège de mes CM2 !

Je me dis : "Pas grave ! Je vais appeller l'inspection d'académie pour voir si je peux le déplacer ou faire une demande d'autorisation d'absence."

Ce matin j'appelle l'IA.
J'explique le problème, que le voyage scolaire c'est l'aboutissement de mon projet de classe, que je dois y aller, que j'ai un projet avec le collège pour les CM2, que je dois y aller...blablabla

Le type me répond que ça n'est pas possible.

J'insiste.

Il me dit qu'il y a bien le même stage la semaine d'avant pour d'autres directeurs mais qu'il a la consigne pour ne pas changer les gens de groupe quelque soit le motif.

Je m'énerve.

Il me passe l'IEN responsable du stage... Celle qui avait "oublié" de venir dernier stage ou j'étais convoquée !!!

Je réexplique tout calmement à l'IEN.

Elle m'explique (en me parlant comme a une débile mentale) que c'est pas possible ni de me mettre dans le 1er groupe, ni d'obtenir une autorisation d'absence. Parce qu'on est groupés par zones géographiques, et qu'on sera toujours convoqués ensemble l'année prochaine, ET QUE LE PROBLEME SE POSE TOUS LES ANS MAIS QUE NON, ILS NE FERONT RIEN !!!

J'hallucine !!!

Ils nous bassinent avec leur P....N de pédagogie du projet depuis l'IUFM. Projet d'élève, de classe, d'école, de circonscription....
On nous fait monter des dossiers avec plein de paperasses. On se fait suer pour mettre des trucs en place qui valent le coup pour les mômes et PAF : un jour on vous annonce que, oui, vous vous êtes fait suer pendant des mois à monter un projet avec les gamins, mais que non, vous ne pourrez pas le voir aboutir. Qu'on enverra un remplaçant qui ne sait rien du projet à votre place, parce que vous, vous irez apprendre comment on s'y prend pour préparer une rentrée quand on est directeur !
On se fout bien d'ailleurs que vous ayez déjà un poste de direction et que vous ayez déjà fait la rentrée précédente sans préparation d'ailleurs !
Bref on se fout de vous ! de votre boulot ! de vos élèves ! de vos collègues qui vont devoir tout gérer tout seuls !

Bon.

Je raccroche.

Je rumine.

Ma collegue rumine et envisage de tout annuler.

On se ravise en pensant au gamins qui n'ont pas mérités ça.

je téléphone à la circonscription pour exposer le problème.

Et là, on me répond qu'ils ont reçu des instrutions pour ne pas accorder d'autorisations d'absence. Qu'ils ne peuvent pas faire pression sur un projet de l'IA. Que c'est pas de leur ressort. Que oui, c'est bien embêtant, que le problème se pose tous les ans, mais que non, il n'y a rien à faire.

Je raccroche.

Je rumine.

Ma collègue rumine et envisage de tout annuler à moins qu'on réussisse à changer la date.

Je suis sceptique, étant donné que c'était la seule date possible pour le car. Mais dans le doute, j'appelle quand même le transporteur. Et là, MIRACLE !!! L'école qui devait partir avec eux le 2 juillet s'est désistée, il y a une place !!!

Je saute sur l'occasion et je change tout le programme du voyage dans l'après-midi. Au lieu du 25 juin on ira en voyage le 2 juillet.
C'est pas l'idéal, il y aura des enfants manquants pour cause d'avant dernier jour de classe, mais c'était ça ou pas de voyage alors on s'en contentera.

Quand à mes CM2 ben, ils iront visiter leur futur collège sans leur maîtresse... tant pis pour eux ! Tant pis pour Clémence qui pleurait tout à l'heure qu'elle ne voulait pas y aller sans moi. Tant pis pour la collègue de l'autre école qui devait venir avec moi. Tant pis pour les personnes investies dans le projet ! C'est l'administration qui prime, pas les êtres humains derrière.

Je suis verte. Super verte. Méga verte.

Parce qu'avec tous les disfonctionnements du système, ça n'aurait quand même pas été bien grave que je puisse aller avec mes élèves en voyage à la bonne date, ou que je puisse emmener mes CM2 au collège. Et surtout, surtout, je pense que ce cirque recommence TOUS LES ANS ! Que tous les ans ils emmerdent des tas d'enseignants en plein milieu de leurs projets de fin d'année, voyages ou fêtes de l'école, et que non, ça ne leur est pas venu à l'idée de modifiée la date de ce P....N de stage !!!

Vraiment j'hallucine !

Posté par eleanorrigby à 18:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 juin 2007

Les stages

Cette année je suis Tit 1 dans le jargon IUFM.

Comprendre, c'est ma première année d'enseignement seule dans ma classe. L'année dernière j'étais PE2 ( c'est à dire professeur stagiaire ) après avoir été PE1 ( c'est à dire avoir passé l'année enfermée comme une dingue à bûcher le concours de recrutement).

L' IUFM : c'est l'endroit où les profs sont censés apprendre à être prof. J'ai bien dit censé. Parce qu'en fait, c'est surtout la maison qui rend fou ( cf : Les 12 travaux d'Astérix).

Personnellement j'ai passé 2 années dans ses murs à me dire quotidiennement " Faut que je tienne le coup ! Faut que je tienne le coup !" ( ce que j'ai fait moyennant 15 kg de plus et une collection impressionnante d'anxiolitiques en tous genre) et les mauvais jours " Pourquoi j'ai pas fais fleuriste ? Pourquoi j'ai pas fait fleuriste ? "

Cette année - Alléluia ! - je suis débarassée de l'IUFM !

Enfin presque.

Parce qu'en tant que Tit 1, j'ai gracieusement droit à 3 stages obligatoires dans l'année ( et ça sera encore le cas l'année prochaine, malheureusement !!!). Dans le panel de stages proposés, j'ai fait un classement par priorités mais ce n'est pas forcément ce que j'ai demandé qui m'a été attribué car, comme le dis élégament l'IEN responsable des stages , ceux-ci " ne sont pas sensés répondre à des problématiques immédiates ..." Traduire par : vous avez un CM2, mais si on a plus de place dans les stages de cycle 3, on vous collera un stage maternelle à la place !

Stage 1 : formation expresse pour les intérimes de direction ( à savoir, les instits lambdas, débutants le plus souvent et qui ont écopé d'une direction d'école sans y avoir été formés).

Tout ça se passe le 11 et 12 septembre et je découvre le nouvel IUFM tout beau tout neuf !

Première surprise : il est en plein centre ville et il n'y a pas de parking ! Enfin si, un de 20 places, accessible seulement aux formateurs de l'IUFM. Je tourne 20 minutes pour me garer, je me retrouve à un quart d'heure à pied du dit IUFM. Bref, je suis en retard !!!!

A 9 h 30 je découvre les locaux. Je suis bâtiment B, au troisième étage. Mais pour y arriver, il faut impérativement monter les 4 étages du bâtiment A et prendre la passerelle. Un vrai labyrinthe !

A 9 h 40, en retard et essoufflée j'arrive devant la bonne salle. On est 50 dans une salle prévue pour 30 personnes, exposée en plein soleil. Les fenêtres ne s'ouvrent pas (enfin, si, 5 cm en haut c'est tout), et le vidéo projecteur tourne. Il fait déjà pas loin de 35 degrés, ça promet pour le reste de la journée !!!

J 1 : On nous explique ce que nous aurions dû faire le jour de la prérentrée et de la rentrée. Extrêment utile !

J 2 : Le matin, on essaie d'engranger un max d'info dans un minimum de temps.
L'après-midi, nous subissons une formation au logiciel Base Elèves ........ SANS ORDINATEUR !!! On ferait ça dans nos classes, on se ferait incendier, mais là, non, tout va très bien.

Bilan du stage ??? Deux jours de perdus

Stage 2 : Mi-Mars, Thème : Comment gérer une classe à plusieurs niveaux en élémentaire ?
Evidement, depuis septembre que j'ai 3 niveaux, j'attendais ce stage pour répondre...

J 1 : Le matin, un formateur bien gentil nous racconte des choses qu'on sait déjà. On lui en veut pas c'est sa première année en tant que formateur, entre débutants on se serre les coudes.(J'ai appris par la suite qu'on aurait dû aller le voir dans sa classe, mais que l'IUFM avait annulé sans motif à 3 jours du stage. Bref, ce gentil formateur débutant a bossé ses séances pour notre venue tout ça pour des prunes...)

L'après-midi, une formatrice très sympa ET QUI CONNAIT SON BOULOT (c'est assez rare pour être signalé) nous donne pleins de tuyaux sur la lecture en CP. Très bien en soi, mais moi j'ai des CE2, CM1, CM2 !
Est ce que ça n'aurait pas été plus pratique de nous répartir par niveau de classe plutôt que de nous fourrer tous ensemble qu'on soit en CP ou en CM2 ? Parce que, de toute façon ils ont été obligés d'organiser 2 stages sur le même thème avec les même intervenants : on était trop nombreux pour en faire un seul. Ils auraient nous répartir sur les stages en fonction de nos niveaux, genre un stage CP/CE1 et un stage Cycle 3, plutôt que de faire deux fournées de stage fourre-tout. Mais ça, apparement, personne n'y a pensé !!! Vive l'IUFM et sa formation pratique ! ( Pratique pour qui, ça on se le demande...)

J 2 : Le matin, un formateur très nul vient nous parler de manuels de maths pendant trois heures ! Avec des réflexions du genre
" Huhu... et vous vous utilisez quoi comme manuels ? Oui, oui. Moi, non j'ai pas d'opinion. J'ai changé tous les ans..." Assez invraissemblable !
L'après-midi je vais dans la classe de CM1 du formateur très nul. CM1 SIMPLE (je rappelle que c'est un stage sur le MULTI-NIVEAUX).
C'est le meilleur moment du stage. Je n'apprends rien, mais c'est un tel bordel dans sa classe que du coup j'ai l'impression que, finalement dans la mienne, je maîtrise à mort !!!

Bilan du stage ??? C'est sympa de revoir les copains... à part ça....

Stage 3 : Fin Avril, Thème : Les outils du maître.

J 1 : le matin, on se pointe à 9 h dans la salle indiquée. Et on poireaute.
A 9h 15 personne.
A 9h 30 personne. On se dit que le formateur doit être dans une autre salle et qu'il va bien nous retrouver. On était à l'IUFM l'année dernière, on a l'habitude !!!
A 9h 45 personne. On va voir au secrétaria qui n'est pas au courant du stage, mais la secrétaire va "essayer" de trouver un responsable.
A 10 h 15 le responsable arrive, s'etonne de nous voir là, s'enquière de notre présence, se gratte la tête puis nous dit "Bah ! Je vais voir ce que j'peux faire. Z'avez qu'à aller prendre un café."
A 10 h 20 on prend un café dehors
A 10 h 45 le responsable revient.

Il nous annonce que l'IEN responsable de la formation s'est trompée, qu'elle a prévu autre chose, hihihi, et que donc elle ne viendra pas. Il faut qu'on reparte immédiatement dans nos classes, le stage est annulé.

Un stagiaire s'enquière de ce qu'on doit faire de nos remplaçants.

Le responsable de la formation nous regarde médusé : "Ah bon ? Vous êtes remplacés ??? " (Mais non, ducon, on a laissé nos élèves se faire classe tout seuls pendant 2 jours voyons !!!) Puis, ayant digérer l'info le voilà qui nous dit : "Bon, ben on va les rappeller pour les affecter sur autre chose."

Pardon???? Moi j'ai 2h de route entre mon école et le lieu du stage. Sans compter que, comme l'IUFM est en pleine ville et qu'il a beau être tout neuf personne n'a pensé à faire de parking, j'ai posé ma voiture à l'autre bout de la ville et je suis venu en bus cette fois ci !
45 min de bus + 2 heures de voitures pour être à l'école, je n'y serais jamais à 13h30

Je sors de l'IUFM fumasse et j'appelle l'inspection pour que l'IEN dise à mon remplaçant de rester pour l'après-midi, ou au moins le temps que j'arrive !!!

Finalement le remplaçant est resté. Je suis arrivée à l'école à 14 h et j'ai pu avancer sur mon travail de direction puisque le collègue avait commencé son travail dans la classe.

Et évidement, ce stage indispensable a été reprogrammé ! J'y vais cette semaine. Je meure s'impatience !!!

Posté par eleanorrigby à 19:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]