21 mai 2007

Le soleil sans soleil...la suite encore

Un post plus léger maintenant pour la suite de mes aventures avec mon bronzage.

Après avoir testé le lait pour le corps légèrement dosé en actif autobronzant, Holiday Skin pour ne pas le nommer, et m'être rendue à l'évidence que, non, je ne suis pas devenue orange à pois roses, j'ai décidé de m'enhardir un peu plus. J'ai pris la décision d' investir dans l'autobronzant. Celui où il est vraiment écrit autobronzant et pas bonne mine naturelle, vous voyez.

Un peu effrayée par ma propre audace, je me suis rendue au Monop, munie de l'Homme des Cavernes, pour chercher l'objet convoité.

Je les ai tous regardé au moins trois fois. J'ai lu tous les modes d'emploi. J'ai beaucoup hésité. Fallait-il mieux prendre celui avec diffuseur spécial jambes où les lingettes qui garantissaient une application uniforme ?

Après beaucoup d'hésitation, j'ai fini par consulter l'Homme des Cavernes pour qu'il choisisse entre les deux finalistes. Le spécial jambes pour peaux claires de Garnier et le spray soin Sun Touch de Nivea.

L'Homme des Cavernes m'en ayant conseillé un, le Garnier, j'ai donc pris l'autre, le Nivea.

C'est un truc que je fais tout le temps. Oui je suis une femme pleine de contradictions (ou selon la version de l'Homme des Cavernes, une emmerdeuse).

Bref. Je suis rentrée munie du spray soin autobronzant Sun Touch de Nivea.

J'ai bien lu les instructions de nouveau et j'ai fais un consciencieux gommage sous la douche. Puis j'ai appliqué le soin.

C'est agréable. La texture est assez proche de celle de l'huile sèche que je mets en été. Et ça sent le bébé (comme souvent les soins Nivea).

J'ai laissé sécher, je me suis mise en pyjama et j'ai filé au lit.

Le lendemain première heure, j'ai foncé dans la salle de bain pour voir le résultat.

C'est très bien. Doré juste comme il faut. En fait j'ai obtenu en une application à peu près la même teinte qu'avec Holiday Skin en quatre ou cinq jours. Je suis bien contente.

Le hic maintenant c'est de savoir comment je vais entretenir la teinte obtenue. Est ce que je dois continuer au spray Nivea où alors remettre de l'Holiday Skin ?

Pour le moment je n'ai pas encore résolu la question, du coup j'alterne. Deux jours d'Holiday Skin pour une application de spray.
Et, pour l'instant, je ne suis ni orange, ni à pois, donc je considère que ça va... mais pour combien de temps ?

Posté par eleanorrigby à 21:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Le soleil sans soleil...la suite encore

Nouveau commentaire